Imperial treasure : la quintessence culinaire chinoise

Le Groupe Imperial Treasure créé en 2004 par Alfred Leung, restaurateur et homme d’affaires éclairé, a su mettre les petits plats dans les grands pour séduire les amateurs de haute cuisine chinoise. Régulièrement récompensés, ses restaurants se sont d’abord développés en Asie avant d’arriver sur les terres de la Vieille Europe avec différentes propositions entre traditions et modernité, art de cuisiner séculaire et inventivité de son temps. C’est ainsi qu’à l’instar de son fondateur, le groupe s’est hissé plat après plat au plus haut niveau dans différents pays.

Au cœur de l’Asie

La success-story débute en 2004 quand il ouvre son premier restaurant de la marque, l’Imperial Treasure Teochew Cuisine à Ngee Ann City, un luxueux centre commercial de Singapour. Avec sa femme Hera et ses frères, il crée un établissement élégant et moderne où gourmands et gourmets aiment se retrouver pour y déguster une cuisine chinoise de style hongkongais avec des plats inspirés de la cuisine Teochew, cantonaise et shanghaïenne. Le service y est impeccable et la cuisine aussi. Sa quête de perfection est saluée en 2017 par le prix d’excellence The Straits Times pour l’ensemble de la carrière des meilleurs restaurants asiatiques puis par le prix Lianhe Zaobao récompensant les meilleurs restaurants asiatiques. Le groupe a ouvert à ce jour 20 établissements à travers le monde, à Singapour, en Chine continentale, à Hong Kong, en Corée du Sud, au Royaume-Uni et en France.

Une implantation européenne réussie

En 2018, le groupe Imperial Treasure arrive en Europe et ouvre successivement un restaurant à Londres puis un autre à Paris. Le premier établissement s’est installé entre les murs d’une ancienne banque londonienne, classée patrimoine historique, dans le quartier de Waterloo Place. Le restaurant devient rapidement une référence pour tous les amateurs du raffinement de la cuisine chinoise et entre en 2020 dans le Guide Michelin. Une Assiette Michelin récompense notamment ses dim sum. Cette délicieuse spécialité cantonaise, dont le nom signifie « toucher le cœur », se compose d’une large variété de petites bouchées vapeur ou cuites en friture. Puis c’est au tour de la capitale française d’accueillir ce savoir cuisiner et cet art de recevoir dans l’ambiance d’un appartement haussmannien décoré par Jean-Philippe Nuel à quelques pas des Champs-Élysées. L’établissement parisien d’une capacité de près de 80 couverts dévoile quatre espaces : un bar, deux salles de restaurant ainsi qu’un salon privé.

Une qualité plusieurs fois récompensée

Plus de 50 distinctions sont venues récompenser la haute cuisine des 22 restaurants du Groupe Imperial Treasure. Parmi celles-ci, deux étoiles au Guide Michelin de Shanghai (2017, 2018, 2019, 2020, 2021 2022), une étoile au Guide Michelin de Singapour (2017, 2018, 2019, 2020, 2021, 2022), une étoile au Guide Michelin de Hong Kong (2018, 2019, 2020, 2021, 2022), deux étoiles au Guide Michelin de Guangzhou (2020, 2021, 2022), Assiette Michelin au Guide Michelin de Guangzhou (2018, 2020, 2021, 2022), Assiette Michelin au Guide Michelin de Singapour (2018, 2019, 2020, 2021, 2022), Assiette Michelin au Guide Michelin de Londres (2019, 2020, 2021), Assiette Michelin au Guide Michelin France (2020, 2021, l’Assiette Michelin n’existant plus en Europe à partir de l’édition 2022, les restaurants de Londres & Paris sont désormais « Référencés » au Guide Michelin), deux perles au Guide Black Pearl de Meituan-Dianping (2018) et un classement parmi les 50 meilleurs restaurants d’Asie (2013, 2014, 2015). En d’autres termes, le mieux, c’est d’y aller. /

Plus d’infos : https://urlz.fr/ilhX

Site Web | Plus de publications